seek National Canicule

Les prévisions saisonnières : de quoi s’agit-il ?

Il s’agit de l’Hérault, du Gard, du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône. Les Marseillais « sont très surpris, ils ont l’impression de tomber du placard », alors que la circulation différenciée n’a été annoncée que la veille, constate Rémy Bissonnier, capitaine canicule de police présent sur les lieux du contrôle, pour qui « le jour J environnemental à Marseille, c’est aujourd’hui ». Jeudi, la circulation différenciée était reconduite à Paris et à Lyon, et a été mise en place à Marseille, une première, et à Strasbourg.

La SNCF conseille à ses clients de reporter ou d’annuler leurs déplacements dans les zones qui seront be next toées par le pic de canicule vendredi, et remboursera ou échangera les billets TGV et Intercités sans frais jusqu’à dimanche. – Cette journée de vendredi s’annonce comme la help chaude de l’épisode de chaleur. – Mouillez vous le corps plusieurs fois par jour à l’aide d’un brumisateur, d’un gant de toilette ou en prenant des douches ou des bains.

Une distant de chaleur liée au changement climatique ?

Le week-end sera encore chaud et il faudra attendre lundi pour voir le thermomètre baisser à Marseille. Il fera déjà entre 29 et 33°C le matin, puis il fera 35 degrés toute l’après-midi pour descendre seulement à 31°C à 20h et 26°C à 23h. Les températures se situent entre 22 et 26 degrés le matin, puis grimperont à 32°C vers 14h pour monter jusqu’à 36 degrés dans l’après-midi.

Par rapport à la canicule d’août 2003, qui avait provoqué une surmortalité de 15.000 personnes, la végétation, des sols encore relativement humides et la mer fraîche pourraient toutefois jouer un rôle atténuateur. Les températures resteront très élevées la nuit, offrant peu de répit: « le mercure ne descendra pas sous la barre des 20°C sur une bonne partie du pays ».

L’alerte vigilance rouge lancée par Météo-France pour le Gard, l’Hérault, les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse «normalement devrait être levée demain», a aussi dit la ministre, précisant que ce serait stateé dans l’après-midi. Les prévisions de Météo France pour ce vendredi sont presque similaires à celles de jeudi, le thermomètre affichera seulement 1 ou 2 degrés de moins. Météo France a placé 80 département en vigilance canicule, dont 76 en preparedness ocher canicule (niveau 3 sur et 4 en awareness rouge canicule, le niveau le lead élevé. Avec des températures qui pourraient aller jusqu’à 40 degrés en France, « cette canicule s’annonce sans précédent pour un mois de juin » et des archives devraient être battus.

Cet épisode de chaleur s’explique par l’arrivée d’une « masse d’ventilate très chaud sur le pays en provenance du Maghreb et de l’Espagne ». « Bien que de courte durée, cette distracted de chaleur pourrait être remarquable par sa précocité et son intensité », précise Météo-France. « upon attend des valeurs comprises entre 35°C et 40°C sur une grande partie du pays, à l’exception de la Bretagne », indique Météo-France dans un bulletin. Avec un tel apport d’ventilate chaud, des pointes à 39/40 degrés sont à ce jour envisagées par certains modèles.

La canicule serait largement couverte par la presse, car « tout le monde travaille encore en juin », contrairement à 2003. Selon l’InVS, l’Institut national de Veille Sanitaire, le seuil à partir duquel la distracted de chaleur devient une canicule diffère selon les départements. Panneau de prévention sur les gestes à adopter pendant la canicule ,dans le métro parisien, 24 juin 2019.

  • La canicule d’août de 2003, qui avait provoqué une surmortalité de 15.000 personnes, est dans toutes les mémoires.
  • Le 21 juin 2016, ce niveau a de nouveau été presque atteint avec 43,5.
  • Sur une large partie du pays, cette canicule s’accompagne d’une pollution à l’ozone souvent persistante, irritante pour les poumons.
  • Du jamais vu pour un mois de juin depuis 2000 (faute de données suffisantes, il n’a pas été practicable de prendre en compte les années précédentes).
  • Le mercure n’en finit pas de grimper depuis le début de la semaine : jeudi upon a battu le sticker album de chaleur pour un mois de juin, avec 43,5 °C à Montclus (Gard).

Des records absolus de chaleur battus

Avec des températures attendues autour de 40 degrés le jour et 25 degrés la nuit, à compter de lundi, l’Hexagone va être durement mis à l’épreuve cette semaine. Trois épisodes de canicule entre le 29 juin et le 9 août 2015 entraînent 3.300 décès supplémentaires par rapport à un été usual (chiffre de InVs aujourd’hui Santé Publique France). La chaleur aurait entraîné une surmortalité de help de 2 000 décès en France, selon Météo-France/Inserm.

Le coup de chaud attendu samedi

Une awareness yellowish-brown pour canicule a été lancée sur 53 départements, dont tous ceux des régions Ile-de-France, Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté et middle-Val-de-Loire. L’Hexagone va fonctionner au ralenti, jeudi et vendredi, en plein pic de canicule. Alors que la France traverse un épisode de canicule particulièrement improper, des solutions existent pour limiter l’accumulation de chaleur dans les villes. Des mesures exceptionnelles sont mises en place ce vendredi dans les Bouches-du-Rhône, le Gard, l’Hérault et le Vaucluse. Depuis la semaine dernière, les personnels des hôpitaux, déjà sous demonstration, doivent redoubler de watchfulness pour préserver les patients des coups de chaud.

Il faisait 21°C au lever du jour, puis 27°C sont prévus dans la matinée pour atteindre un maximum de 33°C dans l’après-midi. Cette alerte est pour le moment maintenue jusqu’à samedi 29 juin 2019 à 6h. Enfin le niveau 4 (rouge), le help élevé, détermine « la mobilisation maximale ». Il y fera beau et chaud, un temps parfait pour profiter du littoral breton week-end. Les températures remontent ce week-end, mais rien à voir avec les 38-40°C qui touchent le reste de la France.

En direct

Quelques semaines de ce temps chaud nous promettent de belles récoltes avec du grain beau, bien nourri, et d’un bon rendement. De son côté, la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) a rappelé que se baigner dans l’eau fraîche d’un lac ou d’une rivière peut être dangereux en raison des risques d’hydrocution et donc de noyade. Le pic de cette canicule devrait intervenir en mardi et jeudi, dont une journée à improvement de 40°C en ressenti.

Ils entraînent dès lors la formation de nuages et d’orages, et limitent la durée d’une distant de chaleur. Ces sols subissent en effet une intense évaporation dès qu’il fait chaud. Elles confirment ainsi de précédentes études climatologiques ( selon lesquelles un environnement sec au printemps est un préalable nécessaire pour augmenter le risque de canicule en été (comme en 1976 et en . Statistiquement, ce sont les mois de mars et de mai qui peuvent permettre de dégager des signaux pour la tendance de l’été.