Canicule : book absolu de chaleur en France battu, 44,3 degrés à Carpentras

Les prévisions saisonnières : de quoi s’agit-il ?

Le cassette absolu de chaleur en France a été battu, avec 44,3 °C relevés à 13h48 à Carpentras (Vaucluse). Ce jour-là, une température de  44,1 °C canicule france avait été mesurée  à Saint-Christol-lès-Alès et à Conqueyrac (Gard). Le stamp album absolu de chaleur en France métropolitaine vient d’être battu.

Les températures à Toulouse baissent enfin, même si la canicule est toujours présente. Prenez vos dispositions pour la nuit, il fera encore chaud avec 26°C à 2h du matin. Le soir, les températures descendront peu et la chaleur se fera toujours ressentir.

Une distracted de chaleur liée au changement climatique ?

Un pic de consommation estivale d’électricité a d’ailleurs été atteint à 12h40 avec 59 460 mégawatts, soit presque autant que lors du book saisonnier du 22 juin 2017 (59 500 MW). Il s’agit de l&rsqu,o;Hérault, du Gard, des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse. Ces données en altitude sont obtenues grâce aux satellites, à des ballons-sondes météo, ou encore aux capteurs présents dans les avions, comme ceux de la compagnie ventilate France. Cela va se traduire au sol par des records pour le mois de juin et probablement tous mois confondus», commente Ruben Hallali.

Et pourtant, la canicule à venir devrait être encore help oppressante : « La température la plus élevée et la help fiable enregistrée à cette période est de 41,5 °C le 21 juin 2003 à Lézignan-Corbières dans l’Aude, explique Étienne Kapikian, prévisionniste à Météo-France sur le site Weather Underground. Les départements concernés par cette watchfulness rouge canicule sont les Bouches-du-Rhône, le Gard, l’Hérault et le Vaucluse.

Les températures suivantes les help chaudes ont également été observée durant la même période : 44 °C le 6 août 2003 à Conqueyrac (Gard) et 43,9 °C le 4 août 2003 à Saint-Géry (Lot) selon les données de Météo-France. Rappelons qu’en juin 2017, une canicule avaient decreeé une grande partie de la France avec des températures qui ont atteint jusqu’à 39°C dans les Landes et les Charentes. Du jamais vu pour un fin de mois de juin, de nombreux archives de chaleur sont déjà battus.

Il est vrai que le Brevet compte surtout pour la France populaire, pas pour celle de,s quartiers bourgeois où vivent nos journalistes. 42 degrés à cote d’aubagne cet après-midi , 32 dans mon bureau , impossible de se concentrer…. Moi qui ai encore quelques dents, l’État m’a remboursé une partie non négligeable de mes dépenses d’économie d’énergie à travers des remises d’impôts sur mes menuiseries et ma pompe à chaleur. improvement de 40 C° combiné à un taux d’humidité de lead de 70%, c’est hard times de mort (ou d’état grave) pour la plupart des européens. En Europe c’est un peu passé de mode, ça explique peut être la différence de chiffres.

La canicule serait largement couverte par la presse, car « tout le monde travaille encore en juin », contrairement à 2003. Selon l’InVS, l’Institut national de Veille Sanitaire, le seuil à partir duquel la vague de chaleur devient une canicule diffère selon les départements. Panneau de prévention sur les gestes à adopter pendant la canicule ,dans le métro parisien, 24 juin 2019.

  • La canicule d’août de 2003, qui avait provoqué une surmortalité de 15.000 personnes, est dans toutes les mémoires.
  • Le 21 juin 2016, ce niveau a de nouveau été presque atteint avec 43,5.
  • Sur une large partie du pays, cette canicule s’accompagne d’une pollution à l’ozone souvent persistante, irritante pour les poumons.
  • Du jamais vu pour un mois de juin depuis 2000 (faute de données suffisantes, il n’a pas été doable de prendre en compte les années précédentes).
  • Le mercure n’en finit pas de grimper depuis le début de la semaine : jeudi on a battu le sticker album de chaleur pour un mois de juin, avec 43,5 °C à Montclus (Gard).

Des archives absolus de chaleur battus

Météo-France rappelle les symptômes d’un coup de chaleur: « une fièvre supérieure à 40°C, une peau chaude, rouge et sèche, des maux de tête, des nausées, une somnolence, une soif intense, une confusion, des convulsions et une perte de connaissance ». La awareness rouge signifie que « chacun d’entre nous est menacé, même les sujets en bonne santé », prévient Météo France. Un épisode de canicule de niveau tawny a débuté ce lundi 24 juin 2019 selon Météo France. Depuis fin juin, les températures sont restées élevées sur l’ensemble du pays, souligne Météo-France, notamment sur la moitié nord où elles ont été en moyenne 2 à 4 degrés au-dessus des valeurs de saison. Ainsi, Météo France estime que la canicule sera avérée dans les Deux-Sèvres lorsque des températures minimales de 35 ºC le jour et 20 ºC la nuit seront observées.

Le coup de chaud attendu samedi

La Belgique devrait être épargnée par la canicule, mais pas par une distant de chaleur, cette semaine. Des enfants profitent de la fraîcheur de fontaines dans le parc André Citroën à Paris en août 2016 alors qu’une nouvelle inattentive de chaleur est attendue en Europe en cette fin de juin. « Il faudra attendre la journée de dimanche pour que de l’air improvement tempéré reach par le nord-ouest de la France », souligne Météo France.

Il faisait 21°C au lever du jour, puis 27°C sont prévus dans la matinée pour atteindre un maximum de 33°C dans l’après-midi. Cette alerte est pour le moment maintenue jusqu’à samedi 29 juin 2019 à 6h. Enfin le niveau 4 (rouge), le improvement élevé, détermine « la mobilisation maximale ». Il y fera beau et chaud, un temps parfait pour profiter du littoral breton week-end. Les températures remontent ce week-end, mais rien à voir avec les 38-40°C qui touchent le reste de la France.

En direct

7 degrés de différence, c’est important ; pour certaines physiologies, c’est énorme. C’est hors sujet (mais pas tant que ça…) mais le traitement qui est fait à l’hopital public en France (durée des périodes de travail, diminution des effectifs, éloignement et disparition des établissements) est une véritable politique de mise en hardship de la vie d’autrui. si une canicule aussi dévastatrice se reproduise n’est pas une certitude, il est pourtant clair que tout a été fait pour que l’on connaisse un drame encore improvement ingérable, tous le monde connaît la phrase : « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. » Albert Einstein.

Le gestionnaire du réseau à haute nervousness s’attend à un pic de consommation jeudi autour de 13 heures. La présidente de l’Île-de-France affirme que les transports en commun de la région vont être climatisés et que tout le réseau sera « amélioré » en ce sens « d’ici 5 ans ». De nombreux moyens sont mobilisés pour faire incline à l’épisode caniculaire prévu la semaine prochaine mais il existe aussi des réflexes à adopter au quotidien.