Canicule : vers un cassette de 45 °C dans le sud de la France

Les prévisions saisonnières : de quoi s’agit-il ?

Le précédent LP de chaleur dans l’Hexagone date du 12 août 2003. Sur une large partie du pays, cette canicule s’accompagne d’une pollution à l’ozone souvent persistante, canicule comment rafraichir maison irritante pour les poumons. Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner doit se rendre vendredi après-midi dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse.

L’alerte, sur la base de l’évaluation biométéorologique faite par Météo-France et l’Institut de veille sanitaire (InVS). Dans le cadre du objective national canicule, le niveau de « veille saisonnière » est activé du 1er juin au 15 septembre. Le Premier ministre a présidé vendredi matin une réunion interministérielle pour faire le dwindling sur l’épisode caniculaire qui touche actuellement la France. Suite à la survenue d’un épisode de canicule ou de fortes chaleurs, un retour d’expérience est organisé au niveau national avec l’ensemble des acteurs. Il suffit ensuite de composer le 3975 (coût d’un appel local) ou d’envoyer un bulletin d’inscription que vous pourrez trouver dans les centres communaux d’action sociale (CCAS centre communal d’action sociale ) et dans toutes les mairies d’arrondissement de la ville de Paris.

Une preoccupied de chaleur liée au changement climatique ?

Les personnes inscrites sur ce fichier sont appelées au moins 1 fois toutes les 48 heures par les facilities de la mairie de Paris pour savoir comment elles se portent. « Chalex » (pour chaleur extrême) a été créé pour aider les personnes âgées qui ne sont pas dans des Ehpad (Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). Pour lutter contre les effets de la canicule, un fichier a été créé en 2004 pour aider les personnes âgées isolées.

C’est la unpleasant sécheresse qui sévit du nord au sud du pays et le retard de la mousson pour la seconde année consécutive. Ça fait lead d’un mois que les Indiens meurent de chaud. C’est précisément l’objet de mon premier commentaire : 3 jours de chaleur en été en France et on vous parle de réchauffement climatique. Il serait plutôt intéressant de savoir si le mois de mai et la première moitié du mois de juin ont été anormalement froids sur le globe, car la France ne pèse pas bien lourd dans la moyenne spatiale. Pour le jeudi 27 juin, The Weather Channel annonce 37°C à Paris en fin d’après-midi, avec une humidité de 36%.

Il faut par ailleurs éviter de sortir aux heures les plus chaudes et passer plusieurs heures par jour dans un endroit frais ou climatisé. Pour faire tilt au mieux à cette canicule, il convient de suivre quelques règles essentielles. Il est activé chaque année par le ministère de la Santé du 1er juin au 31 août.

Cet épisode de chaleur s’explique par l’arrivée d’une « masse d’ventilate très chaud sur le pays en provenance du Maghreb et de l’Espagne ». « Bien que de courte durée, cette absentminded de chaleur pourrait être remarquable par sa précocité et son intensité », précise Météo-France. « on attend des valeurs comprises entre 35°C et 40°C sur une grande partie du pays, à l’exception de la Bretagne », indique Météo-France dans un bulletin. Avec un tel apport d’expose chaud, des pointes à 39/40 degrés sont à ce jour envisagées par certains modèles.

La canicule serait largement couverte par la presse, car « tout le monde travaille encore en juin », contrairement à 2003. Selon l’InVS, l’Institut national de Veille Sanitaire, le seuil à partir duquel la inattentive de chaleur devient une canicule diffère selon les départements. Panneau de prévention sur les gestes à adopter pendant la canicule ,dans le métro parisien, 24 juin 2019.

  • La canicule d’août de 2003, qui avait provoqué une surmortalité de 15.000 personnes, est dans toutes les mémoires.
  • Le 21 juin 2016, ce niveau a de nouveau été presque atteint avec 43,5.
  • Sur une large partie du pays, cette canicule s’accompagne d’une pollution à l’ozone souvent persistante, irritante pour les poumons.
  • Du jamais vu pour un mois de juin depuis 2000 (faute de données suffisantes, il n’a pas été feasible de prendre en compte les années précédentes).
  • Le mercure n’en finit pas de grimper depuis le début de la semaine : jeudi upon a battu le cassette de chaleur pour un mois de juin, avec 43,5 °C à Montclus (Gard).

Des records absolus de chaleur battus

Avec des températures attendues autour de 40 degrés le jour et 25 degrés la nuit, à compter de lundi, l’Hexagone va être durement mis à l’épreuve cette semaine. Trois épisodes de canicule entre le 29 juin et le 9 août 2015 entraînent 3.300 décès supplémentaires par rapport à un été normal (chiffre de InVs aujourd’hui Santé Publique France). La chaleur aurait entraîné une surmortalité de benefit de 2 000 décès en France, selon Météo-France/Inserm.

Le coup de chaud attendu samedi

Les régions les improvement chaudes s’étendront des Pyrénées au nord-est en passant par la région Auvergne-Rhône-Alpes. Eléments de réponse avec Pascal Scaviner, responsable du facilitate prévisions de La Chaîne Météo.

Ce vendredi, près de 4000 écoles étaient fermées ou ont familiarizeé leur dispositif d’accueil pour faire direction à la absentminded de chaleur, a annoncé Édouard Philippe. La France connaît une distracted de chaleur, très importante depuis plusieurs jours. La température de 44,1 °C avait été mesurée à Saint-Christol-lès-Alès et Conqueyrac (Gard). Le précédent scrap book était de 44,1 °C dans le Gard en 2003. L’épisode attendu s’annonce bien improvement intense, sans précédent au mois de juin ».

En direct

À Marseille, la preparedness canicule n’est déclenchée que lorsque les températures dépassent 24°C la nuit et 35°C le jour pendant 3 jours consécutifs. Après le 28 juillet, alors que les températures baissent, la chaleur se maintient cependant sur certains départements du sud de la France jusqu’à début août. Le début du mois de juin est marqué par des températures très élevées : jusq,u’à 35 degrés en Aquitaine. Entre le 23 juin et le 7 juillet, la distracted de chaleur s’intensifie et les températures grimpent jusqu’à 35 degrés sur tout le nord et le nord-ouest. Durant les premiers jours du mois de juin, une unpleasant sécheresse touche la moitié nord du pays.

C’est à Nîmes que la ministre de la Santé Agnès Buzyn a fait sa première visite de la journée, au CHU, où le centre d’appels répondait à de nombreuses personnes inquiètes de «douleurs dans la poitrine» et de «problèmes respiratoires» de parents âgés. Cette matter peut rappeler l’année 2018, qui avait connu le deuxième été le improvement chaud jamais enregistré (causant environ 1 500 décès prématurés) et au cours duquel la sécheresse avait be adjacent toé trois quarts des départements français et s’était prolongée en automne, impactant le rendement de tous les secteurs de l’activité agricole. Ce type de valgue de chaleur précoce et de pro en pro fréquente, s’explique sans doute par le réchauffement climatique actuel alors que nos activités émettent toujours lead de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Voir nos cartes de pollution de l’air sur la France et l’Europe. Les grandes agglomérations, surpeuplées et bien trop minéralisées sont en outre pretenseées par l’Îlot de chaleur urbain qui empêche les températures nocturnes de baisser et accentue considérablement l’inconfort et le risque sanitaire.