Canicule — Wikipédia

Les prévisions saisonnières : de quoi s’agit-il ?

Il s’agit de l’Hérault, du Gard, du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône. Les Marseillais « sont très surpris, ils ont l’impression de tomber du placard », alors que la circulation différenciée n’a été annoncée que la veille, constate Rémy Bissonnier, capitaine canicule comment rafraichir maison de police présent sur les lieux du contrôle, pour qui « le jour J environnemental à Marseille, c’est aujourd’hui ». Jeudi, la circulation différenciée était reconduite à Paris et à Lyon, et a été mise en place à Marseille, une première, et à Strasbourg.

L’alerte, sur la base de l’évaluation biométéorologique faite par Météo-France et l’Institut de veille sanitaire (InVS). Dans le cadre du take aim national canicule, le niveau de « veille saisonnière » est activé du 1er juin au 15 septembre. Le Premier ministre a présidé vendredi matin une réunion interministérielle pour faire le lessening sur l’épisode caniculaire qui touche actuellement la France. Suite à la survenue d’un épisode de canicule ou de fortes chaleurs, un retour d’expérience est organisé au niveau national avec l’ensemble des acteurs. Il suffit ensuite de composer le 3975 (coût d’un appel local) ou d’envoyer un bulletin d’inscription que vous pourrez trouver dans les centres communaux d’action sociale (CCAS centre communal d’action sociale ) et dans toutes les mairies d’arrondissement de la ville de Paris.

Une vague de chaleur liée au changement climatique ?

Le week-end sera encore chaud et il faudra attendre lundi pour voir le thermomètre baisser à Marseille. Il fera déjà entre 29 et 33°C le matin, puis il fera 35 degrés toute l’après-midi pour descendre seulement à 31°C à 20h et 26°C à 23h. Les températures se situent entre 22 et 26 degrés le matin, puis grimperont à 32°C vers 14h pour monter jusqu’à 36 degrés dans l’après-midi.

Ces épisodes de canicule pourraient aussi se produire de fin mai à début octobre d&,rsquo;ici la fin du 21ème siècle. Pour cette fin juin / début juillet 2019, l’épisode a débuté ce 24 juin et terminera au improvement tôt début juillet, soit au moins 7 jours. Températures prévues vers 1500m d’altitude le 27 juin 2019 (copyright : run 12z du 25 juin 2019 du modèle ECMWF via Météociel). life du modèle ECMWF pour le 27 juin 2019 (copyright : Météociel).

Ce n’est pas seulement un « risque » de canicule, c »est une canicule qui s’annonce, il y aura forcément des décès, et ce n’est pas drôle de plaisanter sur le sujet. 2 / la température moyenne à la surface de la Terre tend à augmenter depuis la Révolution industrielle.

Dès dimanche, le thermomètre devrait grimper au-dessus des 30°C « sur une grande partie du pays », indique Météo-France, avec de l’air chaud venant du Maghreb et d’Espagne. Si l’intensité de cette canicule ne fait pas de doute, reste une inconnue concernant sa durée: Météo-France prévoit pour l’instant « a minima six jours de canicule », à partir de ce lundi 24 juin.

Depuis la grande canicule de 2003 qui a adjoiné toute l’Europe et qui aurait causé le décès de près de 15 000 personnes sur le seul territoire français, les pouvoirs publics ont repris le dossier en main afin d’être mieux préparés à ce genre d’événement météorologique. Le stamp album de Carpentras pourrait être battu dans la journée dans d’autres communes. 44,1 °C avaient alors été mesurés à Saint-Christol-lès-Alès et Conqueyrac (Gard). Avec le réchauffement climatique, les scientifiques anticipent des vagues de chaleur deux à trois fois benefit nombreuses d’ici au milieu du siècle.

  • La canicule d’août de 2003, qui avait provoqué une surmortalité de 15.000 personnes, est dans toutes les mémoires.
  • Le 21 juin 2016, ce niveau a de nouveau été presque atteint avec 43,5.
  • Sur une large partie du pays, cette canicule s’accompagne d’une pollution à l’ozone souvent persistante, irritante pour les poumons.
  • Du jamais vu pour un mois de juin depuis 2000 (faute de données suffisantes, il n’a pas été doable de prendre en compte les années précédentes).
  • Le mercure n’en finit pas de grimper depuis le début de la semaine : jeudi upon a battu le wedding album de chaleur pour un mois de juin, avec 43,5 °C à Montclus (Gard).

Des chronicles absolus de chaleur battus

Par exemple, il fera au maximum 31 degrés à bordeaux et 26 degrés à Lille. 33°C sont prévus à Paris, 37°C à Lyon, 36°C à Toulouse, 35°C à Marseille et 42°C à Montpellier. Il s’établit en effet actuellement à 44,1°C, relevés le 12 août 2003 à Conqueyrac dans le Gard.

Le coup de chaud attendu samedi

Il est attainable que la chaleur se maintienne, mais le scénario le benefit probable à l’heure actuelle semble être le retour des orages pour la deuxième moitié de semaine», poursuit Pascal Scaviner. La moitié ouest du pays sera moins surchauffée surtout sur l’arc atlantique, en raison de l’let breathe maritime, d’un ciel plus voilé et surtout d’un risque orageux persistant. upon peut en déduire que l’été serait plutôt propice aux orages, surtout au sud de la France, et à du beau temps pro durable au nord.

La canicule pourrait aussi avoir des répercussions sur les matches de la Coupe du monde de football féminin. Samedi, si les températures doivent baisser un peu dans le Sud-Est, ce sera la journée la lead chaude de l’Auvergne au centre (maximales comp,rises entre 38 et 40°C) et dans la région parisienne avec 37 à 39 °C.

En direct

Quelques semaines de ce temps chaud nous promettent de belles récoltes avec du grain beau, bien nourri, et d’un bon rendement. De son côté, la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) a rappelé que se baigner dans l’eau fraîche d’un lac ou d’une rivière peut être dangereux en raison des risques d’hydrocution et donc de noyade. Le pic de cette canicule devrait intervenir en mardi et jeudi, dont une journée à benefit de 40°C en ressenti.

Dimanche, le ministère du Logement a annoncé avoir dégagé « près de 300 places supplémentaires d’hébergement mobilisables par l’Etat pour les publics sans-address fixe en Ile-de-France et dans le Rhône ». Des conditions extrêmes, dont les effets sont particulièrement redoutés dans les grandes agglomérations comme Paris et Lyon, où les activités humaines et le peu de végétation favorisent la propagation d’îlots de chaleur qui épuisent les organismes. La chaleur met en évidence des dysfonctionnements des facilities de santé et l’isolement des personnes âgées, principales victimes de la canicule.