Choc : La France met fin au « tout gratuit » d’Amazon pour les livraisons de livres en ligne, découvrez les nouvelles règles !

Une nouvelle règlementation pour lutter contre la concurrence déloyale

Pour rétablir l’équité entre les grandes entreprises de commerce en ligne et les librairies indépendantes, la France a décidé de mettre en place une nouvelle réglementation concernant les frais de livraison pour les commandes de livres. Désormais, seules les commandes d’un montant supérieur à 35€ pourront bénéficier de frais de livraison réduits.

Cette réglementation, qui entrera en vigueur le 7 octobre 2023, fixe un montant minimum de 0,01€ pour les frais de livraison.

Impact sur les utilisateurs d’Amazon Prime

Jusqu’à présent, les abonnés Prime d’Amazon bénéficiaient de la livraison gratuite sur les livres, un avantage qui justifiait en grande partie le coût de cet abonnement. Cependant, avec la nouvelle réglementation, les membres d’Amazon Prime devront désormais payer des frais de livraison pour leurs achats de livres.

Cette décision pourrait entraîner une perte d’abonnés pour Amazon, notamment après les récentes augmentations tarifaires.

Réaction d’Amazon et de la Fnac

Face à cette mesure, des entreprises comme Amazon et la Fnac ont décidé d’appliquer les frais de livraison minimum autorisés, soit 0,01€, uniquement pour les commandes d’un montant supérieur à 35€.

En ce qui concerne les commandes de moins de 35€, un minimum de frais de livraison de 3€ sera désormais requis sur les principales plateformes en ligne. Cette évolution devrait rendre les offres des librairies locales plus compétitives par rapport aux achats en ligne.

Arguments d’Amazon pour justifier la gratuité des frais de livraison sur les livres

Depuis le début des discussions sur les frais de livraison des livres, Amazon a toujours soutenu que la gratuité des livraisons de livres permettait de compenser en partie l’absence de librairies locales dans certaines zones rurales ou mal desservies.

La fin de la gratuité des frais de livraison de livres pourrait donc affecter ces zones déjà défavorisées.

L’avenir des librairies indépendantes et du marché du livre

  • Une meilleure équité entre les grandes plateformes et les petits commerces locaux : auparavant, les géants comme Amazon pouvaient mettre en difficulté les librairies locales en proposant des coûts de livraison attractifs, mais avec la nouvelle mesure, cela ne sera plus possible.
  • Des consommateurs potentiellement plus enclins à soutenir les commerces locaux : face à des frais de livraison similaires, certains acheteurs pourraient préférer se tourner vers les librairies indépendantes plutôt que de passer par les plateformes en ligne.
  • Un impact incertain sur la vente en ligne de livres : cette mesure pourrait encourager le commerce local, mais elle pourrait également amener les consommateurs à privilégier d’autres supports (livres numériques, audio…) ou à regrouper leurs achats pour atteindre le seuil de 35€ et bénéficier de frais de livraison réduits.

En conclusion, la nouvelle réglementation sur les frais de livraison vise à protéger les librairies indépendantes et à favoriser une concurrence plus équitable. Cependant, seul l’avenir nous dira si ces mesures auront un réel impact positif sur le marché du livre et les petits commerces locaux.

Partagez votre avis