4.000 écoles fermées pour canicule en France

L’appellation « jours de canicule » a fini par désigner les fortes chaleurs estivales. Apparu vers 1500, le mot canicule vient de l’italien canicula, qui signifie petite chienne (du latin canis, chien). Des jours de fortes chaleurs peuvent survenir en dehors de cette période mais ces journées chaudes ne méritent que très rarement le qualificatif de « canicule ». Comme le grand froid, la canicule représente un danger pour la santé. Dans le cadre de la preparedness météorologique, upon tient en effet compte du caractère exceptionnel des températures nocturnes.

Après une brève accalmie fin juillet, le thermomètre s’emballe à nouveau. Au mois d’août à Paris, les températures sont supérieures à 30°C pendant 14 jours consécutifs. Les jours passent et la fournaise ne faiblit pas :  le 22 juillet, la température atteint à Paris canicule france 7,6 degrés de benefit que la normale ; le 23 juillet, il fait 40 degrés à l’ombre aux quatre coins de la France. «​ La distant de chaleur passe pour tout de bon sur la France : elle produit un relèvement de température progressif sur l’ouest et le nord de l’Europe.

Vagues de chaleur précoces

L’Algérie a enregistré 51,3 °C le 5 juillet à Ouargla, dans le Sahara, probablement la température « la lead élevée jamais relevée en Algérie par des instruments fiables », a indiqué l’Organisation météorologique mondiale (OMM). En Sibérie, le mercure a également atteint des sommets avec 37,2 °C à Tompo le 9 juillet ou 35,5 °C à Vanavara le 26 juin, selon l’Agence nationale océanique et atmosphérique des Etats-Unis (NOAA). Des records absolus de température ont ainsi été battus en Norvège avec 33,7 °C le 18 juillet à Drag ou encore 33 °C le 19 juillet à Lakselv, soit lead de 15 °C au-dessus des normales, selon l’institut météorologique norvégien.

Les travailleurs slant à la canicule

« La France rejoint le club des pays européens qui ont leur record national au moins égal à 45°C (Bulgarie, Portugal, Italie, Espagne, Grèce, Macédoine du nord) », a de son côté indiqué le prévisionniste de Météo-France François Jobard sur Twitter. Le folder du 12 août 2003, avec 44,1° à Saint-Christol-lès-Alès et Conqueyrac, dans le Gard, avait déjà été battu vendredi dès 13h48 avec 44,3°C à Carpentras, dans le Vaucluse. Canicule : Yves Calvi révèle avoir « failli en mourir », il y a quelques années (VIDEO) actu – mercredi 26 juin 2019 à 16:03 Le matinalier a révélé ce mercredi matin sur RTL, qu’il avait failli mourir à cause d’un choc thermique lié à un ancien épisode caniculaire.

2018 : 1 500 morts

La ministre se rend à la mi-journée dans le Gard, où la awareness rouge canicule a été déclenchée. Ce vendredi, 4 départements sont toujours en vigilance rouge canicule : l’Hérault ( , le Gard ( , le Vaucluse ( et les Bouches-du-Rhône ( . Par ailleurs, 76 départements restent placés en watchfulness orange canicule par Météo France.

  • En 1911, les Français vivent deux mois et demi d’extrême sécheresse et de températures anormalement élevées.
  • Des archives sont enregistrés à Toulouse, Bordeaux, Limoges et Montauban, avec improvement de 40 degrés le 4 août.
  • Pour la première fois depuis la création de l’alerte canicule en 2004, Météo France avait placé quatre départements en « attentiveness rouge » pour les journées de vendredi et samedi : l’Hérault, le Gard, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône.
  • Retrouvez toutes les informations sur les risques de canicule en France.
  • La journée de dimanche sera similaire, il faudra attendre lundi 1er juillet pour voir les températures baisser.
  • Dès lundi, des messages de prévention seront diffusés à la radio et  la télévision, et la plateforme d’information « Canicule info service » sera accessible au 0800 06 66 66 (numéro vert) pour des recommandations sur les conduites à tenir.

16:48 – Comment rafraîchir sa maison ce week-end ?

La chaleur devient beaucoup help supportable dès dimanche avec 27°C au maximum. Après une baisse des températures vendredi, Toulouse va subir de nouveau de fortes chaleurs samedi.

J’ai dû changer de salle ce jourd’hui à 15 heures car la température dépassait les 35°C. Fenêtres condamnées, salles combles et plein sud, pas toujours d’eau, pas d’aération ou de clim’… » , écrivent notamment certains enseignants désireux d’attirer l’attention sur le manque de moyen pour répondre à ce genre d’événement climatique.

14:48 – Déallocation en week-end ? Prenez vos précautions sur la route

Vendredi après-midi, sur le Gard, le Vaucluse, l’Hérault et le nord des Bouches-du-Rhône, Météo-France prévoit des températures atteignant fréquemment « 42 à 45 degrés et des archives absolus de températures maximales pourraient être battus ». L’alerte rouge « canicule », créée en 2004 par Météo-France après la canicule de 2003, est déclenchée pour la première fois, a expliqué à l’AFP un porte-parole de Météo-France.

La canicule de l’été 2018 (deuxième plus chaud de l’histoire de France) avait provoqué environ 1.500 morts de help qu’un été usual, soit 10 fois moins que la canicule terriblement meurtrière de 2003 et également moins que les autres épisodes caniculaires des dernières années, avait rappelé la semaine dernière la ministre de la Santé Agnès Buzyn. Quatre départements méridionaux sont en « preparedness rouge canicule », business jamais vue qui entraîne des perturbations sur les activités scolaires et de loisir. « Les sorties scolaires et les événements festifs seront annulés ou savings accountés, sauf s’ils se déroulent dans des lieux frais, sans nécessité de déplacement exposant à la chaleur », a déclaré la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Lors d’un point presse, la ministre de la Santé a exprimé son inquiétude et appellé les Français à « éviter les efforts inutiles ». Forcer l’ouverture des bouches à incendie pour se rafraîchir en cette période de canicule est une pratique dangereuse et interdite. Au moins deux villes du Gard ont connu des températures excédent les 45 °C.

La statistique permet une certaine détermination du risque de canicule estivale. Néanmoins, la prévision du risque de canicule estivale repose sur des indicateurs que l’on peut analyser dès le printemps. L’été 2014 fut lui, le dernier été maussade qu’ait connu la France depuis ces dernières années exceptionnelles. Les chronicles et les statistiques nous indiquent une magnification du nombre d’étés très chauds en France métropolitaine depuis la décennie 2000, avec des cycles d’une durée de 3 à 4 ans.