Canicule en France : les médias s’échauffent-ils ?

Les élèves qui ne pourront pas passer le brevet début juillet, descriptioné pour cause de canicule, pourront le faire en septembre. L’épisode caniculaire va s’intensifier dès jeudi, avant de s’estomper en début de semaine prochaine. Des mesures exceptionnelles sont mises en place ce vendredi dans les Bouches-du-Rhône, le Gard, l’Hérault et le Vaucluse.

N’oubliez pas non pro la plate-forme téléphonique Canicule Info bolster au 0821 22 23 00 (Numéro vert). La brochure Canicule : 5 conseils pour prévenir les risques et le dépliant Canicule : Santé en danger peuvent être téléchargés (au format pdf) sur le site de l’INPES. « Fortes chaleurs prévenir les risques canicule 2018 sanitaires chez la personne âgée », mars 2015, Santé Publique France (accessible en ligne). « Les recommandations canicule », 2009, Ministère des Solidarités et de la Santé (accessible en ligne). Dossier « Canicule et fortes chaleurs », 2018, Ministère des Solidarités et de la Santé (accessible en ligne).

Vagues de chaleur précoces

La canicule qui se profile, d’une durée estimée à quatre à cinq jours, pourrait entrer dans les annales de juin : de vieux archives de températures de 1947 devraient être battus dans plusieurs villes. Aux quatre départements de la vallée du Rhône (l’Ardèche, la Drôme et le Rhône) déjà en preparedness depuis plusieurs jours, s’ajoutent cinq nouveaux départements : il s’agit du Gard, du Vaucluse, de l’Hérault, des Alpes-Maritimes et de l’Isère. La distant de chaleur devrait toucher l’ensemble de l’Hexagone à partir du milieu de la semaine.

Les travailleurs face à la canicule

Elle est cependant « conforme aux scénarios climatiques qui prévoient des épisodes de chaleur improvement fréquents et benefit intenses ». En revanche, une note de l’Organisation mondiale de la santé (OMS, dépendante de l’ONU) a jugé « prématuré d’attribuer cette vague de chaleur anormalement précoce au réchauffement climatique ».

2018 : 1 500 morts

En revanche, précise Météo-France, de la Bretagne à l’Aquitaine, les températures maximales baisseront un peu, avec 27 à 33 degrés. En Ile-de-France, la température maximale devrait être de 35 degrés dans le Val-de-Marne.

  • En 1911, les Français vivent deux mois et demi d’extrême sécheresse et de températures anormalement élevées.
  • Des archives sont enregistrés à Toulouse, Bordeaux, Limoges et Montauban, avec lead de 40 degrés le 4 août.
  • Pour la première fois depuis la création de l’alerte canicule en 2004, Météo France avait placé quatre départements en « attentiveness rouge » pour les journées de vendredi et samedi : l’Hérault, le Gard, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône.
  • Retrouvez toutes les informations sur les risques de canicule en France.
  • La journée de dimanche sera similaire, il faudra attendre lundi 1er juillet pour voir les températures baisser.
  • Dès lundi, des messages de prévention seront diffusés à la radio et  la télévision, et la plateforme d’information « Canicule info further » sera accessible au 0800 06 66 66 (numéro vert) pour des recommandations sur les conduites à tenir.

16:48 – Comment rafraîchir sa maison ce week-end ?

Samedi matin, Météo France prévoir déjà des températures entre 30 et 33°C, puis elles grimperont jusqu’à 34 degrés dans l’après-midi. La baisse des températures se poursuivra lundi, le mercure affichera au maximum 29°C et mardi, avec l’arrivée de la pluie annonce Météo France. Météo France prévoit un week-end caniculaire à Lyon et ses alentours. Carpentras vient de détrôner le baby book de température de Conqueyrac de 44,1°C du 12 août 2003. Si la canicule de 2003 en France métropolitaine a marqué les esprits , d’autres épisodes ont également été particulièrement remarquables (juillet 1983, été .

Jeudi et vendredi, le littoral aura encore droit à ce flux de nord-est qui rafraîchit l’expose. Sur les deux tiers sud de la France, les températures pourront être encore help élevées que la veille. L’alerte s’étend à nouveau vers le Sud et vers l’Ouest du pays, n’épargnant que les côtes de la Manche et de la mer du Nord, et quelques zones du Sud-Ouest. 07h18: La journée de jeudi sera particulièrement chaude avec des températures qui pourraient atteindre localement les 41 à 42°C à l’ombre.

14:48 – Déallowance en week-end ? Prenez vos précautions sur la route

Vendredi après-midi, sur le Gard, le Vaucluse, l’Hérault et le nord des Bouches-du-Rhône, Météo-France prévoit des températures atteignant fréquemment « 42 à 45 degrés et des records absolus de températures maximales pourraient être battus ». L’alerte rouge « canicule », créée en 2004 par Météo-France après la canicule de 2003, est déclenchée pour la première fois, a expliqué à l’AFP un porte-parole de Météo-France.

La plage de Bournemouth, dans le sud de l’Angleterre, était fort populaire vendredi. Le premier décès de cette canicule, un sans-abri de 72 ans, avait été enregistré jeudi à Milan, dans le bord de l’Italie. Pour lui, la couverture de la canicule participe d’une « peur comprehensive », et constitue un « facteur de highlight », accentué par « un manque de recul » : « Il faudrait peut-être que des météorologues, ou des spécialistes du climat viennent nous expliquer : « C’est peut-être help compliqué que cela, ou cela s’est peut-être déjà passé à une certaine époque » ». La canicule était arrivée lors de la première quinzaine d’août, ,à un mome,nt où « il n’y avait pas grand-monde dans les rédactions ». La canicule serait largement couverte par la presse, car « tout le monde travaille encore en juin », contrairement à 2003.

Lors d’un dwindling presse, la ministre de la Santé a exprimé son inquiétude et appellé les Français à « éviter les efforts inutiles ». Forcer l’ouverture des bouches à incendie pour se rafraîchir en cette période de canicule est une pratique dangereuse et interdite. Au moins deux villes du Gard ont connu des températures excédent les 45 °C.

La statistique permet une certaine détermination du risque de canicule estivale. Néanmoins, la prévision du risque de canicule estivale repose sur des indicateurs que l’upon peut analyser dès le printemps. L’été 2014 fut lui, le dernier été maussade qu’ait connu la France depuis ces dernières années exceptionnelles. Les records et les statistiques nous indiquent une further explanation du nombre d’étés très chauds en France métropolitaine depuis la décennie 2000, avec des cycles d’une durée de 3 à 4 ans.