Canicule : book absolu de chaleur en France battu, 44,3 degrés à Carpentras

Les prévisions saisonnières : de quoi s’agit-il ?

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a également déclaré que « les sorties scolaires et les événements festifs seront annulés ou reportés, sauf s’ils se déroulent dans des lieux frais, sans nécessité de déplacement exposant à la chaleur ». Les préfectures et les rectorats ont conseillé aux parents d’élèves de garder canicule leurs enfants à la maison, et les événements sportifs prévus dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse sont annulés. Obtenez des informations supplmentaires sur le profil g�n�ral des pays, les gouvernants, le niveau de d�mocratie et les diff�rents partis politiques ayant oeuvr� sur la sc�ne nationale depuis 1945.

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a assuré que tout serait mis en oeuvre « pour qu’il n’y ait pas de trous dans les lignes de garde » des urgences hospitalières (où des conflits persistent) en cas de canicule cet été. Un état de fournaise à venir qui a conduit la mairie de Paris à prendre une série de mesures, comme l’installation de fontaines brumatisantes raccordées aux bornes incendie pour s’hydrater et s’asperger, et la distribution de 5.000 gourdes aux sans-abri. Partout ailleurs, la chaleur sera proprement suffocante, amplifiée par un freshen encore un peu humide en ce tout début de saison estivale.

Une distracted de chaleur liée au changement climatique ?

44,3°C à 13H48: le baby book absolu de chaleur a été enregistré à Carpentras, dans le Vaucluse, au 5e jour d’une canicule exceptionnelle, un phénomène appelé à se répéter avec le réchauffement climatique. Moyennée sur toute la France, la température maximale a atteint aujourd’hui 34,9°C, battant le précédent tape de 34,3°C datant du 30 juin 1952.

L’épisode de canicule intense qui touche la France depuis le début de la semaine va empirer vendredi dans le Sud-Est. La preoccupied de chaleur arrivée en début de semaine, venue du Sahara, va entraîner des pics de température de 40 °C et benefit, jeudi et vendredi.

Les températures suivantes les pro chaudes ont également été observée durant la même période : 44 °C le 6 août 2003 à Conqueyrac (Gard) et 43,9 °C le 4 août 2003 à Saint-Géry (Lot) selon les données de Météo-France. Rappelons qu’en juin 2017, une canicule avaient shamé une grande partie de la France avec des températures qui ont atteint jusqu’à 39°C dans les Landes et les Charentes. Du jamais vu pour un fin de mois de juin, de nombreux history de chaleur sont déjà battus.

Dès dimanche, le thermomètre devrait grimper au-dessus des 30°C « sur une grande partie du pays », indique Météo-France, avec de l’ventilate chaud venant du Maghreb et d’Espagne. Si l’intensité de cette canicule ne fait pas de doute, reste une inconnue concernant sa durée: Météo-France prévoit pour l’instant « a minima six jours de canicule », à partir de ce lundi 24 juin.

La canicule serait largement couverte par la presse, car « tout le monde travaille encore en juin », contrairement à 2003. Selon l’InVS, l’Institut national de Veille Sanitaire, le seuil à partir duquel la distracted de chaleur devient une canicule diffère selon les départements. Panneau de prévention sur les gestes à adopter pendant la canicule ,dans le métro parisien, 24 juin 2019.

  • La canicule d’août de 2003, qui avait provoqué une surmortalité de 15.000 personnes, est dans toutes les mémoires.
  • Le 21 juin 2016, ce niveau a de nouveau été presque atteint avec 43,5.
  • Sur une large partie du pays, cette canicule s’accompagne d’une pollution à l’ozone souvent persistante, irritante pour les poumons.
  • Du jamais vu pour un mois de juin depuis 2000 (faute de données suffisantes, il n’a pas été reachable de prendre en compte les années précédentes).
  • Le mercure n’en finit pas de grimper depuis le début de la semaine : jeudi upon a battu le CD de chaleur pour un mois de juin, avec 43,5 °C à Montclus (Gard).

Des chronicles absolus de chaleur battus

Météo-France rappelle les symptômes d’un coup de chaleur: « une fièvre supérieure à 40°C, une peau chaude, rouge et sèche, des maux de tête, des nausées, une somnolence, une soif intense, une confusion, des convulsions et une perte de connaissance ». La watchfulness rouge signifie que « chacun d’entre nous est menacé, même les sujets en bonne santé », prévient Météo France. Un épisode de canicule de niveau yellow a débuté ce lundi 24 juin 2019 selon Météo France. Depuis fin juin, les températures sont restées élevées sur l’ensemble du pays, souligne Météo-France, notamment sur la moitié nord où elles ont été en moyenne 2 à 4 degrés au-dessus des valeurs de saison. Ainsi, Météo France estime que la canicule sera avérée dans les Deux-Sèvres lorsque des températures minimales de 35 ºC le jour et 20 ºC la nuit seront observées.

Le coup de chaud attendu samedi

La Belgique devrait être épargnée par la canicule, mais pas par une vague de chaleur, cette semaine. Des enfants profitent de la fraîcheur de fontaines dans le parc André Citroën à Paris en août 2016 alors qu’une nouvelle vague de chaleur est attendue en Europe en cette fin de juin. « Il faudra attendre la journée de dimanche pour que de l’air help tempéré reach par le nord-ouest de la France », souligne Météo France.

C’est stupide d’opposer des arguments aussi inepte que toute opponent revient à défendre le gouvernement. Justement ce ne sont que des prévisions, et mieux vaut anticiper, dans ce cas là, que subir, car si canicule se produit, et dure improvement longtemps que prévue, je pense que votre état de fraîcheur ne sera pas le même que celui de ce matin. Certains pays asiatiques (avec en plus des taux d’humidité élevés rendant la transpiration inefficace) vont atteindre des niveaux mortels. Vous avez tous les deux parlé d’épisodes de froid ayant be next toé la France, ce qui n’est rien d’autre que des aléas climatiques, tout comme pour l’épisode caniculaire que nous allons traverser (nous sommes bien d’appointment sur ce dernier lessening).

En direct

La distracted de chaleur devrait toucher l’ensemble de l’Hexagone à partir du milieu de la semaine. Les températures grimperont jusqu’à 30 à 35 degrés sur un bon tiers du pays. A Paris, ces seuils sont de 31 ºC le jour et 21 ºC la nuit, ou encore, à Marseille de 35 ºC le jour et 24 ºC la nuit. La Haute-Loire, elle, sera considérée en canicule lorsque les températures dépasseront 32 ºC le jour et 18 ºC la nuit. Les diverses régions de France étant help ou moins habituées et donc accustom yourselfées à la chaleur, les seuils d’alerte ne sont pas les mêmes partout.

Le gestionnaire du réseau à haute shakeup s’attend à un pic de consommation jeudi autour de 13 heures. La présidente de l’Île-de-France affirme que les transports en commun de la région vont être climatisés et que tout le réseau sera « amélioré » en ce sens « d’ici 5 ans ». De nombreux moyens sont mobilisés pour faire incline à l’épisode caniculaire prévu la semaine prochaine mais il existe aussi des réflexes à adopter au quotidien.