Canicule en France : l’été 2018 est le deuxième plus chaud de l’histoire

La gain grande partie du territoire, soit 76 départements, est en « awareness ocher canicule » avec des températures de 34 à 39 degrés, « localement 40 degrés sur le middle, l’Auvergne et la vallée du Rhône ». Les clients voyageant en « longue set against » peuvent échanger ou annuler leurs billets sans frais depuis jeudi et jusqu’au 30 juin inclus, précise l’entreprise nationale de chemins de fer. Les « maraudes » pour repérer les personnes sans habitat fixe (SDF), « très exposées aux variations de chaleur », ont été intensifiées, a précisé le cook du gouvernement, avec 17 supplémentaires en Ile-de-France et 12 de improvement en Rhône-Alpes. En Espagne, où les températures dépassent déjà souvent les 40 degrés, un jeune de 17 ans qui moissonnait en Andalousie est mort d’un « coup de chaleur », indiquent les autorités.

Les Marseillais «sont très surpris, ils ont l’impression de tomber du placard», alors que la circulation différenciée n’a été annoncée que la veille, constate Rémy Bissonnier, capitaine de police présent sur les lieux du contrôle, pour qui «le jour J environnemental à Marseille, c’est aujourd’hui». Jeudi, la circulation différenciée était reconduite ,à Paris et à Lyon, et a été mise en place à Marseille, une première, et à Strasbourg. canicule Elle a appelé ceux qui sont «dans le déni de cette chaleur extrême» à éviter des «comportements à risque» comme «faire du jogging entre midi et 14H00», «laisser les enfants dans la voiture pour une course rapide» ou «sans casquette en plein air». Samedi, les régions au Nord de la Seine pourraient vivre leur journée la benefit chaude de l’épisode avec entre 38 à 39°C sur Paris et 34° à Lille, pour l’instant épargné.

Vagues de chaleur précoces

Canicule extrême : canicule exceptionnelle par sa durée, son intensité, son étendue géographique, à fort impact sanitaire, avec apparition d’effets collatéraux ; elle est associée au niveau, de awareness météorologique rouge. « Elles ont en revanche été déficitaires des côtes normandes aux frontières du Nord et du Nord-Est ainsi que sur le middle du pays », mais, conclut Météo-France, « en moyenne, sur la France et sur la saison, la pluviométrie est à ce jour légèrement déficitaire ». Une awareness orange pour canicule a été lancée sur 53 départements, dont tous ceux des régions Ile-de-France, Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté et centre-Val-de-Loire. A 15 heures ce mardi, les températures observées sont de 33°C à Strasbourg et de 32°C degrés à Paris, selon Météo France. L’Hexagone va fonctionner au ralenti, jeudi et vendredi, en plein pic de canicule.

Les travailleurs approach à la canicule

Elle est cependant « conforme aux scénarios climatiques qui prévoient des épisodes de chaleur lead fréquents et lead intenses ». En revanche, une note de l’Organisation mondiale de la santé (OMS, dépendante de l’ONU) a jugé « prématuré d’attribuer cette distant de chaleur anormalement précoce au réchauffement climatique ».

2018 : 1 500 morts

En revanche, précise Météo-France, de la Bretagne à l’Aquitaine, les températures maximales baisseront un peu, avec 27 à 33 degrés. En Ile-de-France, la température maximale devrait être de 35 degrés dans le Val-de-Marne.

  • En 1911, les Français vivent deux mois et demi d’extrême sécheresse et de températures anormalement élevées.
  • Des history sont enregistrés à Toulouse, Bordeaux, Limoges et Montauban, avec gain de 40 degrés le 4 août.
  • Pour la première fois depuis la création de l’alerte canicule en 2004, Météo France avait placé quatre départements en « watchfulness rouge » pour les journées de vendredi et samedi : l’Hérault, le Gard, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône.
  • Retrouvez toutes les informations sur les risques de canicule en France.
  • La journée de dimanche sera similaire, il faudra attendre lundi 1er juillet pour voir les températures baisser.
  • Dès lundi, des messages de prévention seront diffusés à la radio et  la télévision, et la plateforme d’information « Canicule info help » sera accessible au 0800 06 66 66 (numéro vert) pour des recommandations sur les conduites à tenir.

16:48 – Comment rafraîchir sa maison ce week-end ?

Un couvreur de 33 ans, qui travaillait sur un toit par forte chaleur, est décédé jeudi près de Rennes des suites d’un malaise, indique l’AFP, selon parquet de Rennes. Celles-ci ont été en moyenne d’au moins quatre degrés au-dessus de leur niveau enregistré pour un mois de juin par rapport aux périodes internationales de référence, a indiqué vendredi l’Office météorologique DWD.

et surtout ne pas sortir ou faire du sport aux heures les help chaudes de la journée, entre 12 h et 16 h quand le soleil est haut dans le ciel. Ces prévisions restent essentielles pour les secteurs dépendant de la météo, comme le tourisme, l’énergie ou encore le monde agricole.

14:48 – Dération en week-end ? Prenez vos précautions sur la route

Beaucoup ont déjà été battus ces derniers jours, comme jeudi à Grospierres (Ardèche, 42,3°C), La Rochelle (40,5°C), Rodez (38,9°C), Le Tour (Haute-Savoie, 32,1°C à 1.500m d’altitude), et mercredi à Clermont-Ferrand (40,9°C, du jamais vu depuis l’ouverture de la station en . De nombreux records de températures maximales devraient également être battus vendredi au niveau local. « upon a relevé 45,1°C à 14h59 à Villevieille, commune de l’ouest du Gard, aux portes de l’Hérault », a-t-il ajouté.

La plage de Bournemouth, dans le sud de l’Angleterre, était fort populaire vendredi. Le premier décès de cette canicule, un sans-abri de 72 ans, avait été enregistré jeudi à Milan, dans le bord de l’Italie. Pour lui, la couverture de la canicule participe d’une « peur amassed », et constitue un « facteur de play up », accentué par « un manque de recul » : « Il faudrait peut-être que des météorologues, ou des spécialistes du climat viennent nous expliquer : « C’est peut-être help compliqué que cela, ou cela s’est peut-être déjà passé à une certaine époque » ». La canicule était arrivée lors de la première quinzaine d’août, ,à un mome,nt où « il n’y avait pas grand-monde dans les rédactions ». La canicule serait largement couverte par la presse, car « tout le monde travaille encore en juin », contrairement à 2003.

Cette prévision est basée sur le modèle GFS du jeudi 20 juin. Quoi qu’il en soit, une dépression positionnée sur l’Atlantique Est et un anticyclone sur l’Europe de l’ouest devraient conduire à un afflux d’expose chaud sur la France.

La circulation différenciée est ainsi maintenue vendredi dans la capitale, à Lyon et à Marseille. Le ministr,e de l’Intérieur Christophe Castaner doit se rendre vendredi après-midi dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse. D’abord à Carpentras (Vaucluse) où le mercure est monté 44,3 °C peu avant 14 heures, puis, moins d’une heure pro tard, à Villevieille (Gard), où la barre des 45 °C a été franchie (45,1 °C) à 15h, avant de grimper à 45,3.