IA : Un dialogue inédit avec l’Au-delà révèle ses mystères !

Dépasser Black Mirror : Quand la réalité surpasse la fiction

Vous vous souvenez sûrement de l’épisode de la série Black Mirror où une veuve utilise une technologie pour communiquer avec son mari décédé. Cette idée qui semblait purement de la science-fiction est en train de devenir une réalité. Des entreprises innovantes repoussent les limites de ce que nous pensions possible en utilisant l’intelligence artificielle pour permettre des conversations avec nos proches disparus. Cependant, cette transition du monde virtuel à la réalité soulève des questions profondes et complexes. Dans cet article, nous explorerons ce futur proche et ses implications.

Dialoguer avec l’au-delà grâce à l’intelligence artificielle : le futur du deuil

Des entreprises américaines et sud-coréennes révolutionnent notre façon de faire face à la mort en utilisant l’intelligence artificielle pour nous permettre de communiquer avec nos proches disparus. Cette avancée technologique marque une véritable renaissance numérique, même si elle soulève des questions éthiques et psychologiques complexes.

Comprendre le fonctionnement de la mémoire après la mort

Le principe est simple: tout au long de notre vie, ces entreprises collectent une quantité importante de données sur nous, telles que nos messages, nos vidéos, nos photos, nos écrits, nos habitudes, nos goûts et intérêts, ainsi que notre historique d’achats. Toutes ces informations sont ensuite utilisées par l’intelligence artificielle pour créer un avatar hyper-réaliste de la personne décédée.

De la messagerie à la vidéo : l’évolution de la communication avec les défunts

Au cours des dernières années, ce secteur a connu une évolution rapide, passant de simples messages textuels à une communication audiovisuelle. Par exemple, la société sud-coréenne Deepbrain a développé un projet appelé « re;memory » qui donne un visage, une voix et même des expressions faciales à l’avatar de la personne décédée.

Au-delà de la vidéo : donner une dimension tactile à l’interaction

La société américaine Somnium Space va encore plus loin en ajoutant une dimension de toucher à l’interaction avec l’avatar. Leur offre « life forever » promet une expérience de réalité virtuelle où les utilisateurs peuvent non seulement voir et entendre, mais aussi toucher et interagir avec l’avatar de leur proche décédé.

Les défis éthiques et psychologiques posés par cette technologie

Des experts soulèvent des préoccupations quant à l’impact psychologique de cette technologie. Laurence Devillers, professeure en intelligence artificielle à Sorbonne Université, s’interroge sur les limites de cette avancée. Le docteur Christophe Fauré, spécialiste du deuil, avertit que cette technologie pourrait perturber le processus naturel de deuil et causer des troubles psychologiques.

Un marché de niche pour le moment

Pour l’instant, ces technologies restent peu adoptées, ce qui rend difficile d’évaluer leur véritable impact. Des entreprises comme Microsoft ont obtenu des brevets pour des technologies similaires, mais n’ont pas encore lancé de produits. Les développeurs de Deepbrain reconnaissent que ce secteur est encore un marché de niche.

Conclusion

La renaissance numérique soulève des interrogations profondes sur la vie, la mort et ce qui se trouve au-delà. Alors que la technologie avance à grands pas, il est essentiel de prendre en compte les implications éthiques et psychologiques de ces avancées. Quelle que soit notre opinion sur le sujet, une chose est certaine : l’avenir du deuil pourrait bien se trouver dans le monde numérique.

Partagez votre avis