Canicule

help au nord aussi, à Dijon, le stamp album de température pour un mois de juin a été battu jeudi avec 37,3°C. Vendredi 28 juin, la chaleur va encore s’intensifier dans le sud-est du pays pour atteindre son paroxysme. Selon Météo-France, il n’avait jamais fait aussi chaud à l’échelle du pays en juin que cet après-midi !

Lors d’un dwindling téléphonique avec le Premier ministre vendredi, le directeur général de l’ARS Paca a déjà signalé «une augmentation assez nette de la fréquentation des facilities d’urgence» dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse, sans que cela ne soit «préoccupant» à ce stade. Le Premier minis,tre s’est de son côté alarmé vendredi matin d’une intensification sensible des noyades depuis le début de la semaine, «une par jour».

Si avec cette annonce de températures au-dessus de la normale, la population craint une nouvelle canicule, Météo France précise qu’il est impossible de « prévoir des canicules ou des vagues de froid d’une durée de quelques jours à quelques semaines ». Si l’Europe et la France métropolitaine vont connaître des températures à ce point au-dessus des normales de saison, c’est en grande partie due aux conditions anticycloniques, qui vont toucher une grande partie du continent, indique Météo France. Les départements sont placés en attentiveness canicule par Météo-France quand les températures maximales oscillent entre 30°C et 35°C. Quand un département est en attentiveness yellow sur la carte de Météo-France avec un pictogramme canicule (thermomètre), la décision de déclencher le niveau 3 – « alerte canicule » et d’activer les mesures du purpose de Gestion de Crise Départemental (PGCD) est de l’initiative du Préfet de département avec l’appui de l’ARS Agence Régionale de Santé et du secrétariat de la Zone de Défense et de sécurité. Lorsque les indicateurs biométéorologiques approchent des seuils d’alerte, Météo France déclenche la deuxième phase du try, appelée « avertissement chaleur ».

Une preoccupied de chaleur liée au changement climatique ?

Les prévisions pour vendredi sont les suivantes : entre 26 et 35°C le matin, pour grimper à 40°C en début d’après-midi et atteindre des pics à 42°C. Il fera entre 27 et 30 degrés dans la matinée et 31 degrés l’après-midi. Les prévisions sont de 32 degrés samedi et 29°C dimanche au benefit haut. Le thermomètre baissera en fin de soirée et affichera 23 degrés à 23h et baissera à 20°C dans la nuit. Il fera ensuite entre 32-33°C au help chaud dans la journée.

Retenir l’humidité

Les épreuves du brevet des collèges, prévues à l’origine ce jeudi et ce vendredi, avaient déjà été tallyées au début de semaine prochaine. Les benefit élevées avec 38 à 40 degrés s’observent sur l’est de l’Occianie (38,4 degrés à Toulouse-Blagnac, 39,2 degrés à Albi), sur le centre et l’Auvergne (38 degrés à Bourges, 39,3 degrés à Montluçon) et sur le sud de la vallée du Rhône et l’intérieur de la Provence (38,6 degrés à Carpentras, 39,6 degrés à Entrecasteaux).

Un tape de «  la plus haute minimale » enregistrée en matinée

  • Le Tour (1500 m ; Haute-Savoie) a battu son tape absolu de température avec 31,1°C.
  • Ce printemps 2019 sera finalement rééquilibré au regard des précipitations et des températures, ce qui est un facteur limitant  le risque de canicule pour cet été.
  • Selon une étude américaine, la température idéale pour travailler serait de 24 degrés.
  • De improvement, l’analyse des centres d’action prévus pour cet été permet d’anticiper une saison orageuse supple sur notre pays, ce qui pourra là aussi agir comme un modérateur sur les fortes chaleurs.

La ministre du Travail a rappelé ce dimanche sur RTL que les employeurs ont notamment l’obligation d' »adapter les horaires en fonction de la chaleur ». Valenton et Le Plessis-Trévise n’ouvriront pas leurs écoles en fin de semaine. Les élèves qui ne pourront pas passer le brevet début juillet, storyé pour cause de canicule, pourront le faire en septembre.

J’ai acheté un éventail pour homme (abanico para hombre) je me muscle ainsi les bras, m’assouplit les articulations et dans l’autobus les femmes me regardent d’un expose, d’un courant d’ventilate attendri qui me rafraîchit l’âme. Et on est obligé d’ouvrir les fenêtres et parfois les portes pour faire entrer l’let breathe chaud dans la salle, sinon les élèves étouffent. J’ai dû changer de salle ce jourd’hui à 15 heures car la température dépassait les 35°C.

Le min,istre de l’Intérieur Christophe Castaner se rendra quant à lui vendredi après-midi dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse. Dimanche il y aura «de façupon générale sur l’ensemble du pays un net tassement des températures», à l’exception de la basse vallée du Rhône (encore 38°C à Nîmes). L’îlot de chaleur urbain pourra être de + 10°C en Ile-de-France. Rappelons que la canicule de juin 2017, moins forte que celle attendue, avait performé 56 millions de personnes mais aussi entraîné la mort de 580 personnes, un bilan lourd.

Parce que 13h48, « c’est très tôt, ça va continuer à grimper, dans plusieurs stations upon peut dépasser 44°C », a-t-il noté. « C’est historique. C’est Carpentras qui ouvre la marche, mais c’est très probable que d’autres stations suivent », a commenté le prévisionniste Etienne Kapikian, notant qu’il pourrait être à nouveau battu d’ici la fin de la journée. C’est une ruse de climatosceptique que de brandir un phénomène scientifique attesté pour prétendre minimiser voir anéantir le caractère anthropique du réchauffement. C’est une ruse de climatosceptique que de brandir un phénomène scientifique attesté pour prétendre minimiser voir anéan,tir le caractère anthropique du réchauffement. Probablement un épisode d’intensité forte a exceptionnelle en improvement pour juin 2019.

Un épisode caniculaire qui s’explique par l’arr,ivée d’une « masse d’freshen très chaud sur le pays en provenance du Maghreb et de l’Espagne ». L’agence météo indique dans son bulletin que « des valeurs comprises entre 35°C et 40°C sur une grande partie du pays, à l’exception de la Bretagne » sont attendues.

«vague de chaleur» ou «canicule»?

Les températures vont commencer à baisser vendredi et pendant le week-end. Attention, les fortes chaleurs reviennent dans le week-end avec 34 degrés samedi et des pics à 37°C dimanche. Les températures pour la soirée et la nuit seront bien loin aussi de la canicule avec 21°C à 23h et 18°c à 2h du matin.

En 2017, le thermomètre avait déjà atteint 38°C à Toulouse et 37°C à Paris. Les très fortes chaleurs – voire les canicules – ne sont pas rares en juin. Enfin, le terme «canicule» répond à des normes précises et à des seuils très élevés de températures objective canicule qui doivent être atteints pendant au moins trois jours et trois nuits à la suite. Entre un et trois jours, upon parle plutôt de pic de chaleur. La nuit, la température dans la capitale ne devrait pas descendre en dessous des 21°C.