Canicule en France : les médias s’échauffent-ils ?

Le support public a opté pour MeteoGroup, une société privée dont les prestations sont 30% moins chères que celles de Météo France. Depuis janvier 2014, France Télévisions a fait le choix de se séparer de Météo France pour ses prévisions météo nationales.

Si ces conditions perdurent, un épisode de canicule peut s’installer parfois plusieurs jours, voire une semaine ou davantage. Si l’anticyclone s’installe sur le nord ou l’est de l’Europe, le temps est plutôt chaud sur notre pays. Ces indicateurs biométéorologiques, croisés avec les prévisions pour les jours à venir et l’existence d’éventuels facteurs aggravants permettent de définir alerte canicule la couleur de attentiveness et le niveau du mean canicule. Pendant la période estivale, Météo-France calcule, pour une station de référence de chaque département, des « indicateurs biométéorologiques » (i.e. Il est activé chaque année par le ministère des Solidarités et de la Santé pendant la période estivale et s’appuie sur l’expertise de Météo-France et de Santé Publique France.

Vagues de chaleur précoces

Les températures de ce week-end de l’ascension dans l’ensemble de la métropole ont battus des records provisoires, indique la Chaine Météo sur Twitter. Elles permettent de déterminer quel sera le climat moyen sur les trois prochain mois. Les prévisions saisonnières sont des probabilités qui ne sont ni chiffrées ni détaillées, à l’inverse de celle annoncées pour la semaine à venir.

Les travailleurs incline à la canicule

18h05:  Le LP national de chaleur pour un mois de juin a été battu à Saint-Julien-de-Peyrolas, dans le Gard, avec 41,9 °C. Un épisode de canicule de niveau yellow a débuté ce lundi 24 juin 2019 selon Météo France. À partir de jeudi, c’est toute la moitié sud du pays qui devrait être concernée par les températures caniculaires (entre 35 et 39 degrés) et en fin de semaine, la moitié nord pourrait être touchée à son tour, même si l’incertitude est gain grande, précise François Gourand. Météo-France a annoncé le placement de six départements en vigilance ocher aux orages dans le nord de la France, en raison d’un épisode orageux attendu pour l’après-midi et la soirée de ce vendredi. Après le 28 juillet, alors que les températures baissent, la chaleur se maintient cependant sur certains départements du sud de la France jusqu’à début août.

2018 : 1 500 morts

La ministre se rend à la mi-journée dans le Gard, où la watchfulness rouge canicule a été déclenchée. Ce vendredi, 4 départements sont toujours en vigilance rouge canicule : l’Hérault ( , le Gard ( , le Vaucluse ( et les Bouches-du-Rhône ( . Par ailleurs, 76 départements restent placés en awareness ocher canicule par Météo France.

  • En 1911, les Français vivent deux mois et demi d’extrême sécheresse et de températures anormalement élevées.
  • Des records sont enregistrés à Toulouse, Bordeaux, Limoges et Montauban, avec pro de 40 degrés le 4 août.
  • Pour la première fois depuis la création de l’alerte canicule en 2004, Météo France avait placé quatre départements en « attentiveness rouge » pour les journées de vendredi et samedi : l’Hérault, le Gard, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône.
  • Retrouvez toutes les informations sur les risques de canicule en France.
  • La journée de dimanche sera similaire, il faudra attendre lundi 1er juillet pour voir les températures baisser.
  • Dès lundi, des messages de prévention seront diffusés à la radio et  la télévision, et la plateforme d’information « Canicule info help » sera accessible au 0800 06 66 66 (numéro vert) pour des recommandations sur les conduites à tenir.

16:48 – Comment rafraîchir sa maison ce week-end ?

Cette alerte est pour le moment maintenue jusqu’à dimanche 30 juin 2019 à 07h00. Enfin le niveau 4 (rouge), le lead élevé, détermine « la mobilisation maximale ». upon attend encore les décisions préfectorales pour Grenoble, Strasbourg et Annecy où les restrictions sont toujours en vigueur ce vendredi. Pic de pollution lié à la canicule oblige, la circulation différenciée est maintenue dans plusieurs villes ce week-end. Pour en savoir improvement, consultez notre article Changement climatique et vagues de chaleur.

Avant cette journée exceptionnelle, le précédent collection de chaleur absolu datait du 12 août 2003, durant la canicule qui avait fait 15.000 morts dans l’Hexagone. « C’est historique », avait commenté le prévisionniste de Météo France Étienne Kapikian après l’annonce de Carpentras, prévenant déjà qu’il serait b,attu plusieurs fois dans la journée.

14:48 – Déportion en week-end ? Prenez vos précautions sur la route

Vingt-cinq départements français sont désormais ce vendredi en vigilance yellow en raison de la canicule qui sévit déjà depuis plusieurs jours et des orages prévus d’ici la fin de la journée, a indiqué Météo-France. Le thermomètre va s’affoler sur l’Hexagone à partir ,de lundi : Météo France prévoit des températures très élevées, jusqu’à 40°C et avertit qu’il fera très chaud une partie de la semaine, en particulier dans l’est du pays. Si le début de semaine a déjà été chaud et suffoquant, cela ne serait pas encore fini : d’ici demain, vendredi, le cassette de la canicule de l’été 2003 pourrait être dépassé et la température pourrait ainsi atteindre plus de 44,1°C. Le pays connaît un épisode de canicule extrême : quatre départements ont été placés en alerte rouge vendredi 28 juin, du jamais vu en France.

La plage de Bournemouth, dans le sud de l’Angleterre, était fort populaire vendredi. Le premier décès de cette canicule, un sans-abri de 72 ans, avait été enregistré jeudi à Milan, dans le bord de l’Italie. Pour lui, la couverture de la canicule participe d’une « peur summative », et constitue un « facteur de heighten », accentué par « un manque de recul » : « Il faudrait peut-être que des météorologues, ou des spécialistes du climat viennent nous expliquer : « C’est peut-être plus compliqué que cela, ou cela s’est peut-être déjà passé à une certaine époque » ». La canicule était arrivée lors de la première quinzaine d’août, ,à un mome,nt où « il n’y avait pas grand-monde dans les rédactions ». La canicule serait largement couverte par la presse, car « tout le monde travaille encore en juin », contrairement à 2003.

Cette prévision est basée sur le modèle GFS du jeudi 20 juin. Quoi qu’il en soit, une dépression positionnée sur l’Atlantique Est et un anticyclone sur l’Europe de l’ouest devraient conduire à un afflux d’let breathe chaud sur la France.

Il est reachable que la chaleur se maintienne, mais le scénario le improvement probable à l’heure actuelle semble être le retour des orages pour la deuxième moitié de semaine», poursuit Pascal Scaviner. La moitié ouest du pays sera moins surchauffée surtout sur l’arc atlantique, en raison de l’ventilate maritime, d’un ciel plus voilé et surtout d’un risque orageux persistant.