» Vers une canicule remarquable en France. Par Johan Lorck

Les prévisions saisonnières : de quoi s’agit-il ?

Le folder absolu de chaleur en France a été battu, avec 44,3 °C relevés à 13h48 à Carpentras (Vaucluse). Ce jour-là, une température de  44,1 °C canicule 2003 avait été mesurée  à Saint-Christol-lès-Alès et à Conqueyrac (Gard). Le stamp album absolu de chaleur en France métropolitaine vient d’être battu.

Météo France prévoit 21°C à 11h, puis 26 degrés au maximum dans l’après-midi. Il faisait bon au lever du jour avec 20°C à 8h ce matin selon Météo France, puis 24°C sont prévus à 11h, 28°C à 14h, puis un maximum de 31°C à 17h. Il faut savoir que plusieurs niveaux de attentiveness canicule existent : le niveau 1 (vert) say yes à une « veille saisonnière », le niveau 2 (jaune) à un « avertissement chaleur » et c’est le niveau 3 (yellowish-brown) qui consent à « l’alerte canicule ». Ce week-end, il fera encore chaud dans une grande partie du pays, les températures seront très estivales et la canicule sera toujours présente. Il faudra attendre dimanche pour voir les températures vraiment baisser dans le nord-ouest de la France, où l’ventilate redeviendra respirable.

Une preoccupied de chaleur liée au changement climatique ?

Agnès Buzyn a demandé aux Français de se baigner dans « des endroits autorisés », soulignant que quatre personnes étaient décédées par noyade « depuis le début de la semaine ». Conséquence de cette canicule, les fontaines sont prises d’assaut et transformées en piscines improvisées. Il est conseillé de quitter ou de traverser l’Île-de-France avant 12h00. En Île de France, upon compte à 7h30 du matin, 200km de bouchons.

Ces épisodes de canicule pourraient aussi se produire de fin mai à début octobre d&,rsquo;ici la fin du 21ème siècle. Pour cette fin juin / début juillet 2019, l’épisode a débuté ce 24 juin et terminera au lead tôt début juillet, soit au moins 7 jours. Températures prévues vers 1500m d’altitude le 27 juin 2019 (copyright : govern 12z du 25 juin 2019 du modèle ECMWF via Météociel). liveliness du modèle ECMWF pour le 27 juin 2019 (copyright : Météociel).

Les températures suivantes les pro chaudes ont également été observée durant la même période : 44 °C le 6 août 2003 à Conqueyrac (Gard) et 43,9 °C le 4 août 2003 à Saint-Géry (Lot) selon les données de Météo-France. Rappelons qu’en juin 2017, une canicule avaient put it oné une grande partie de la France avec des températures qui ont atteint jusqu’à 39°C dans les Landes et les Charentes. Du jamais vu pour un fin de mois de juin, de nombreux history de chaleur sont déjà battus.

Il est vrai que le Brevet compte surtout pour la France populaire, pas pour celle de,s quartiers bourgeois où vivent nos journalistes. 42 degrés à cote d’aubagne cet après-midi , 32 dans mon group , impossible de se concentrer…. Moi qui ai encore quelques dents, l’État m’a remboursé une partie non négligeable de mes dépenses d’économie d’énergie à travers des remises d’impôts sur mes menuiseries et ma pompe à chaleur. gain de 40 C° combiné à un taux d’humidité de help de 70%, c’est harsh conditions de mort (ou d’état grave) pour la plupart des européens. En Europe c’est un peu passé de mode, ça explique peut être la différence de chiffres.

Canicule extrême : canicule exceptionnelle par sa durée, son intensité, son étendue géographique, à fort impact sanitaire, avec apparition d’effets collatéraux ; elle est associée au niveau, de watchfulness météorologique rouge. En revanche, précise Météo-France, de la Bretagne à l’Aquitaine, les températures maximales baisseront un peu, avec 27 à 33 degrés. En Ile-de-France, la température maximale devrait être de 35 degrés dans le Val-de-Marne. Ces départements resteront en rouge jusqu’aux premières heures de dimanche, prévoit Météo-France. « Sous un soleil de plomb, la chaleur sera exceptionnelle », dit Météo-France.

  • La canicule d’août de 2003, qui avait provoqué une surmortalité de 15.000 personnes, est dans toutes les mémoires.
  • Le 21 juin 2016, ce niveau a de nouveau été presque atteint avec 43,5.
  • Sur une large partie du pays, cette canicule s’accompagne d’une pollution à l’ozone souvent persistante, irritante pour les poumons.
  • Du jamais vu pour un mois de juin depuis 2000 (faute de données suffisantes, il n’a pas été feasible de prendre en compte les années précédentes).
  • Le mercure n’en finit pas de grimper depuis le début de la semaine : jeudi upon a battu le stamp album de chaleur pour un mois de juin, avec 43,5 °C à Montclus (Gard).

Des history absolus de chaleur battus

Depuis 1940 et hormis quelques exceptions, la presque quasi-totalité des printemps qualifiés de « plutôt maussades » ont été suivis d’étés à peu près conformes aux normales, sans distant de chaleur notable. La statistique permet une certaine détermination du risque de canicule estivale. Néanmoins, la prévision du risque de canicule estivale repose sur des indicateurs que l’on peut analyser dès le printemps. L’été 2014 fut lui, le dernier été maussade qu’ait connu la France depuis ces dernières années exceptionnelles.

Le coup de chaud attendu samedi

Une preparedness orangey pour canicule a été lancée sur 53 départements, dont tous ceux des régions Ile-de-France, Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté et centre-Val-de-Loire. L’Hexagone va fonctionner au ralenti, jeudi et vendredi, en plein pic de canicule. Alors que la France traverse un épisode de canicule particulièrement improper, des solutions existent pour limiter l’accumulation de chaleur dans les villes. Des mesures exceptionnelles sont mises en place ce vendredi dans les Bouches-du-Rhône, le Gard, l’Hérault et le Vaucluse. Depuis la semaine dernière, les personnels des hôpitaux, déjà sous protest, doivent redoubler de preparedness pour préserver les patients des coups de chaud.

Ce vendredi, près de 4000 écoles étaient fermées ou ont accustom yourselfé leur dispositif d’accueil pour faire point of view à la inattentive de chaleur, a annoncé Édouard Philippe. La France connaît une distracted de chaleur, très importante depuis plusieurs jours. La température de 44,1 °C avait été mesurée à Saint-Christol-lès-Alès et Conqueyrac (Gard). Le précédent photograph album était de 44,1 °C dans le Gard en 2003. L’épisode attendu s’annonce bien gain intense, sans précédent au mois de juin ».

En direct

La distracted de chaleur devrait toucher l’ensemble de l’Hexagone à partir du milieu de la semaine. Les températures grimperont jusqu’à 30 à 35 degrés sur un bon tiers du pays. A Paris, ces seuils sont de 31 ºC le jour et 21 ºC la nuit, ou encore, à Marseille de 35 ºC le jour et 24 ºC la nuit. La Haute-Loire, elle, sera considérée en canicule lorsque les températures dépasseront 32 ºC le jour et 18 ºC la nuit. Les diverses régions de France étant plus ou moins habituées et donc adaptées à la chaleur, les seuils d’alerte ne sont pas les mêmes partout.

Et le pire est à venir avec le pic de la canicule ce jeudi. Avec un peu de retard par rapport au reste de la France, la canicule est bien arrivée sur Nantes et la Loire-Atlantique. La awareness rouge entraîne aussi une série de mesures sur les routes des quatre départements concernés. Dans le sud, la température des rails pourrait dépasser ponctuellement les 60°C et occasionner des retards importants.