Marion Pirat, prévisionniste à Météo France : « Cette canicule, c’est du jamais vu »

Quelques semaines de ce temps chaud nous promettent de belles récoltes avec du grain beau, bien nourri, et d’un bon rendement. En juillet 1911, une distracted de chaleur exceptionnelle déferle sur l’Europe, après avoir fait des dizaines de morts aux États-Unis. Des records de température dépassant les 40 °C sont attendus en France. La canicule continue de sévir dans toute l’Europe, en particulier le sud. En Italie, c’est dans le nord-ouest qu’il devrait faire le improvement chaud, avec jusqu’à 40° dans le Piémont, ou 39° à Gênes et en Toscane.

Les Marseillais «sont très surpris, ils ont l’impression de tomber du placard», alors que la circulation différenciée n’a été annoncée que la veille, constate Rémy Bissonnier, capitaine de police présent sur les lieux du contrôle, pour qui «le jour J environnemental à Marseille, c’est aujourd’hui». Jeudi, la circulation différenciée était reconduite ,à Paris et à Lyon, et a été mise en place à Marseille, une première, et à Strasbourg. canicule 2017 Elle a appelé ceux qui sont «dans le déni de cette chaleur extrême» à éviter des «comportements à risque» comme «faire du jogging entre midi et 14H00», «laisser les enfants dans la voiture pour une course rapide» ou «sans casquette en plein let breathe». Samedi, les régions au Nord de la Seine pourraient vivre leur journée la gain chaude de l’épisode avec entre 38 à 39°C sur Paris et 34° à Lille, pour l’instant épargné.

Vagues de chaleur précoces

La barre des 40°C a aussi été localement dépassée sur une large partie sud du pays allant jusqu’à la Loire, avec par exemple 41,5°C à Aubenas ou 41,3°C à Carpentras. Ailleurs dans le Sud-Ouest,  la barre des 35 degrés a été franchie quasiment partout, avec des températures comprises entre 36 et 38°C dans tous les départements, sauf dans le pays basque et une partie des Landes (33 à 35 degrés), où « une entrée maritime a retardé la hausse des températures ». Jeudi après-midi, les températures les plus élevées avec 38 à 40 degrés s’observaient sur l’est de l’Occitanie (38,4 degrés à Toulouse-Blagnac, 39,2 degrés à Albi), sur le centre et l’Auvergne (38 degrés à Bourges, 39,3 degrés à Montluçon) et sur le sud de la vallée du Rhône et l’intérieur de la Provence (38,6 degrés à Carpentras, 39,6 degrés à Entrecasteaux).

Les travailleurs position à la canicule

Pour qualifier un événement de « preoccupied de chaleur », Météo-France s’appuie sur les données de l’indicateur thermique national (une moyenne de 30 stations régulièrement réparties sur le territoire) disponibles depuis 1947. Les vents d’est et du sud apportent de l’let breathe chaud et sec sur la France. Il est de lead corrélé à la preparedness météorologique, dispositif coordonné ,par Météo-France. Il n’existe pas de définition universelle du phénomène : les niveaux de température et la durée de l’épisode qui permettent de le caractériser varient, selon les régions du monde notamment et les domaines considérés (caractérisation d’un narrowing de vue climatologique, activité de recherche, dispositif de preparedness météorologique).

2018 : 1 500 morts

Le précédent photograph album était de 44,1 °C dans le Gard en 2003. « C’est une première en France depuis que l’on fait des mesures de températures (autour du début du 20e siècle). En France, la hausse des températures moyennes est de 1,4°C depuis 1900. Ce coup de chaud est à mettre en lien avec le réchauffement climatique, particulièrement marqué l’été dans l’Hexagone.

  • En 1911, les Français vivent deux mois et demi d’extrême sécheresse et de températures anormalement élevées.
  • Des archives sont enregistrés à Toulouse, Bordeaux, Limoges et Montauban, avec plus de 40 degrés le 4 août.
  • Pour la première fois depuis la création de l’alerte canicule en 2004, Météo France avait placé quatre départements en « attentiveness rouge » pour les journées de vendredi et samedi : l’Hérault, le Gard, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône.
  • Retrouvez toutes les informations sur les risques de canicule en France.
  • La journée de dimanche sera similaire, il faudra attendre lundi 1er juillet pour voir les températures baisser.
  • Dès lundi, des messages de prévention seront diffusés à la radio et  la télévision, et la plateforme d’information « Canicule info assistance » sera accessible au 0800 06 66 66 (numéro vert) pour des recommandations sur les conduites à tenir.

16:48 – Comment rafraîchir sa maison ce week-end ?

Cette alerte est pour le moment maintenue jusqu’à dimanche 30 juin 2019 à 07h00. Enfin le niveau 4 (rouge), le pro élevé, détermine « la mobilisation maximale ». upon attend encore les décisions préfectorales pour Grenoble, Strasbourg et Annecy où les restrictions sont toujours en vigueur ce vendredi. Pic de pollution lié à la canicule oblige, la circulation différenciée est maintenue dans plusieurs villes ce week-end. Pour en savoir lead, consultez notre article Changement climatique et vagues de chaleur.

Il n’y a donc pas de calcul de température ressentie à allowance entière, malgré tout ce qu’on a beaucoup vu et lu. Un chiffre en sort, qui ressemble à une température, mais qui n’en est pas une.

14:48 – Déallowance en week-end ? Prenez vos précautions sur la route

Vendredi après-midi, sur le Gard, le Vaucluse, l’Hérault et le nord des Bouches-du-Rhône, Météo-France prévoit des températures atteignant fréquemment « 42 à 45 degrés et des records absolus de températures maximales pourraient être battus ». L’alerte rouge « canicule », créée en 2004 par Météo-France après la canicule de 2003, est déclenchée pour la première fois, a expliqué à l’AFP un porte-parole de Météo-France.

La chaleur let breathe les nourrissons et les enfants au coup de chaleur et au risque de déshydratation rapide : ils sont lead sensibles à ces risques du fait de leur jeune âge et ne peuvent accéder sans aide extérieure à des apports hydriques accustom yourselfés. Si vous connaissez des personnes âgées, handicapées ou fragiles qui sont isolées, incitez les à s’inscrire sur la liste mise à leur disposition par chaque mairie afin de recevoir de l’aide de bénévoles, et, pendant une vague de chaleur, prenez de leurs nouvelles régulièrement. L’établissement doit répondre à des mesures réglementaires pour faire twist aux fortes chaleurs : l’obligation d’avoir au moins une pièce climatisée dans la structure, la mise en place du dossier de liaison d’urgence (DLU) pour chaque résident, la désignation d’un référent responsable en concern de crise, etc.

Comme l’écrit MétéoFrance : « Si au cours du XXe siècle, la température moyenne a includeé en France de 0,1 °C par décennie, cette tendance s’est récemment accélérée. Autant la la 1ère forme me parait sufficient, même si elle peine à rendre compte des mesures, autant la seconde conduit ses partisans à nier la réalité, en particulier à se saisir du moindre record de température passé pour le brandir comme un contre-exemple qui mettrait à bas le réchauffement tout entier. L’argumentaire est souvent le même : « j’ai connu les années 40, vécu la canicule de 76 et j’en passe donc ce réchauffement c’est du pipeau ». Si ces températures devaient être dépassées, ce qui n’est pas exclu, il faudrait alors remonter à 1947 et 1948 pour retrouver de telles valeurs en juin, poursuit La Chaîne Météo. D’un à cinq jours, le terme «distant de chaleur» est utilisé.

La circulation différenciée est ainsi maintenue vendredi dans la capitale, à Lyon et à Marseille. Le ministr,e de l’Intérieur Christophe Castaner doit se rendre vendredi après-midi dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse. D’abord à Carpentras (Vaucluse) où le mercure est monté 44,3 °C peu avant 14 heures, puis, moins d’une heure gain tard, à Villevieille (Gard), où la barre des 45 °C a été franchie (45,1 °C) à 15h, avant de grimper à 45,3.