Portage salarial : tout savoir

Le principe du portage salarial

Le portage salarial est une pratique qui consiste à exercer une activité professionnelle de manière indépendante tout en bénéficiant du statut de salarié. Ce statut permet au professionnel d’avoir la liberté d’un travailleur indépendant tout en bénéficiant de la protection sociale d’un salarié.

Les différentes facettes du portage salarial

Définition

Le portage salarial est un moyen qui offre de nombreuses possibilités. Il permet à des professionnels de proposer leurs services à des entreprises. Mais il ne se limite pas à cela. Il peut également être utilisé comme solution pour démarrer un projet de création d’entreprise, notamment lors d’une transition ou d’une reconversion professionnelle. Le portage salarial permet de lancer rapidement une activité sans les risques habituels. Le professionnel peut ainsi bénéficier d’un statut unique qui mélange la liberté d’un entrepreneur et la protection sociale d’un salarié.

Ce statut offre une protection sociale sans les contraintes comptables et administratives habituelles. Le Code du Travail, notamment les articles 1254-1 et suivants, définit le cadre juridique de ce statut. Selon ces articles, le portage salarial est une relation contractuelle tripartite. Le salarié en portage salarial peut effectuer des prestations de services pour des clients tout en ayant un contrat de travail avec une entreprise de portage.

Les conditions d’éligibilité au portage salarial

Pour être éligible au portage salarial, le professionnel doit avoir les compétences nécessaires pour mener à bien ses missions. Il doit être capable de fournir des prestations adaptées et de fixer des tarifs en fonction des services rendus. En tant que salarié porté, il bénéficie des avantages du statut de salarié tout en jouissant de la liberté d’un entrepreneur indépendant.

Les étapes avant le démarrage des missions

En tant que salarié porté, le professionnel a le droit de choisir sa clientèle et d’accepter ou de refuser les prestations qui lui sont proposées. Il doit cependant prendre en compte les opportunités qui se présentent à lui. Avant de commencer une mission, il doit signer une convention de portage salarial ou une convention d’adhésion avec la société de portage salarial. Avant le début de la mission, le salarié porté et l’entreprise cliente doivent définir ensemble la date de début de la mission, sa durée, les honoraires du salarié porté et le lieu de la mission.

Ensuite, le salarié porté et l’entreprise de portage salarial doivent signer un bon de commande ou un contrat de prestation de services si nécessaire.

Partagez votre avis