Canicule : vers un stamp album de 45 °C dans le sud de la France

Les prévisions saisonnières : de quoi s’agit-il ?

J’ai toujours l’impression qu’on sélectionne les épisodes météo : quand c’est chaud ou caniculaire, c’est significatif, mais quand c’est frais ou froid, ce n’est pas significatif. Chez moi avec 60-70% canicule 2019 d’humidité, mauvaise évaporation et après 37′ on a une further explanation de 0,7° de température corporelle, c’est l’alarme, à 1-1,5° le coup de chaud est feasible avec sa mortalité de 30 à 50%.

Après un week-end déjà chaud, lundi les températures ont grimpé pour atteindre 35 °C à 40 °C, puis la chaleur s’est intensifiée mercredi et jeudi avec un pic de chaleur atteint jeudi puis vendredi. Elle contient un let breathe très chaud qui atteindra localement près de 30°C à 1 500 mètres d’altitude au-dessus de la France, c’est environ 3°C de improvement que lors de la canicule d’août 2003 !.

Une vague de chaleur liée au changement climatique ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. L’agence météorologique (Aemet) prévoit des maximales moins élevées qu’en France, jusqu’à 42°. Inscrivez-vous à la lettre d’information La quotidienne pour recevoir nos toutes dernières Actualités une fois par jour. on estime que 40 000 personnes périrent à cause de la chaleur au cours de l’été 1911, principalement des enfants en bas âge.

Les valeurs qu’upon peut voir sur la carte (allant jusqu’à 29 degrés) permettent d,onc de se faire une idée des températures qui attendent les Français. Sachant que la température au sol est influencée par énormément de paramètres, il vaut mieux étudier la masse d’freshen pour avoir des prévisions météorologiques fiables, à pro de 3 ou 4 jours d’échéance.» Pour ensuite estimer les températures au sol à partir de la température en altitude, il suffit d’y ajouter entre 10 et 15°C. «La température à 1 500 mètres ou 850hPa est utilisée en météorologie pour symboliser la masse d’freshen. Il s’agit d’une méthode de mesure de la température en altitude. Le scientifique précise au alleyway que les températures mesurées à cette altitude ne concernent pas des massifs ou des montagnes du pays, comme on peut le comprendre a priori.

Les températures seront similaires vendredi 28 juin 2019 à celles de jeudi. Météo France prévoit déjà entre 26 et 31°C dans la matinée.

En juin 1976, il faisait très chaud et l’eau minérale a manqué. Je ne réclame pas la climatisation, mais quelques mesures de bon sens : des volets extérieurs en bois suffiraient à faire baisser la température de plusieurs degrés.

Selon Etienne Kapikian, prévisionniste chez Météo France, le stamp album pourrait être dépassé dans la basse vallée du Rhône où les prévisions sont supérieures à 44°C. Selon Météo-France, la température estivale a été supérieure à la normale de près de 2 degrés, mais l’été 2018 reste bien moins chaud que celui de 2003. A 15 heures ce mardi, les températures observées sont de 33°C à Strasbourg et de 32°C degrés à Paris, selon Météo France. Alors que 76 départements sont encore en attentiveness orangey canicule, le Gard, l’Hérault, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône ont été placés en preparedness rouge. Le précédent compilation datait du 12 août 2003, avec 44,1 degrés à Saint-Christol-lès-Alès et Conqueyrac, dans le Gard, lors de la canicule qui avait fait quelque 15.000 morts en France.

  • La canicule d’août de 2003, qui avait provoqué une surmortalité de 15.000 personnes, est dans toutes les mémoires.
  • Le 21 juin 2016, ce niveau a de nouveau été presque atteint avec 43,5.
  • Sur une large partie du pays, cette canicule s’accompagne d’une pollution à l’ozone souvent persistante, irritante pour les poumons.
  • Du jamais vu pour un mois de juin depuis 2000 (faute de données suffisantes, il n’a pas été reachable de prendre en compte les années précédentes).
  • Le mercure n’en finit pas de grimper depuis le début de la semaine : jeudi on a battu le baby book de chaleur pour un mois de juin, avec 43,5 °C à Montclus (Gard).

Des archives absolus de chaleur battus

Depuis 1940 et hormis quelques exceptions, la presque quasi-totalité des printemps qualifiés de « plutôt maussades » ont été suivis d’étés à peu près conformes aux normales, sans absentminded de chaleur notable. La statistique permet une certaine détermination du risque de canicule estivale. Néanmoins, la prévision du risque de canicule estivale repose sur des indicateurs que l’on peut analyser dès le printemps. L’été 2014 fut lui, le dernier été maussade qu’ait connu la France depuis ces dernières années exceptionnelles.

Le coup de chaud attendu samedi

L’auteur de ce tweet, Ruben Hallali, est docteur en météorologie à l’université Paris-Saclay. Un i,nternaute a publicizeé sur Twitter une carte des prévisions météo de l’épisode caniculaire à venir. Il faudra attendre la journée de dimanche pour que de l’ventilate gain tempéré arrive par le nord-ouest de la France.

Il faisait 21°C au lever du jour, puis 27°C sont prévus dans la matinée pour atteindre un maximum de 33°C dans l’après-midi. Cette alerte est pour le moment maintenue jusqu’à samedi 29 juin 2019 à 6h. Enfin le niveau 4 (rouge), le help élevé, détermine « la mobilisation maximale ». Il y fera beau et chaud, un temps parfait pour profiter du littoral breton week-end. Les températures remontent ce week-end, mais rien à voir avec les 38-40°C qui touchent le reste de la France.

En direct

A 15h ce jeudi, des « températures supérieures à 35 degrés au sud d’une ligne Saint-Nazaire Saint Dizier » ont été relevées. Le précédent sticker album de température maximale remonte au 12 août 2003 avec 44,1°C et avait été enregistré à Saint-Christol-lès-Alès et Conqueyrac, dans le Gard.

Dimanche, le ministère du Logement a annoncé avoir dégagé « près de 300 places supplémentaires d’hébergement mobilisables par l’Etat pour les publics sans-quarters fixe en Ile-de-France et dans le Rhône ». Des conditions extrêmes, dont les effets sont particulièrement redoutés dans les grandes agglomérations comme Paris et Lyon, où les activités humaines et le peu de végétation favorisent la propagation d’îlots de chaleur qui épuisent les organismes. La chaleur met en évidence des dysfonctionnements des services de santé et l’isolement des personnes âgées, principales victimes de la canicule.